Prendre soin du plancher...

Imagineriez-vous vivre dans une maison dans laquelle le plancher menacerait de s'écrouler à chaque pas que vous faites ?

C'est pourtant bien ce que nous faisons pour nous même !

Je vous explique ?

Mais de quoi parle-ton au juste ?

De notre plancher pelvien, pardi ! C'est quoi ? Et si je vous dis périnée : ça vous parle mieux ?

 

Et oui mesdames, prenez soin de votre périnée car il vous rend bien des services :

  • il maintient les organes pelviens dans leur position normale
  • il évite la descente d'organes (le plancher qui s'écroule)
  • il facilite l'arrivée du sang au niveau des organes pelviens
  • il évite l'incontinence (urinaire et fécale)
  • il permet de meilleures sensations lors des intimités amoureuses

Rien que pour ce dernier point, ça vaut le coup de se pencher sur le sujet !

Enfin que je dis se pencher, à moins que vous soyez hyper souple, je doute que vous voyez votre périnée en vous penchant...

Alors un test, faites comme si vous vouliez vous retenir d'une envie pressante.

ça y est ? Relâchez la contraction. Voilà, vous savez où est votre périnée ! Et vous savez aussi en prendre soin !


Et oui le périnée est un muscle donc il est nécessaire de s'en servir pour le maintenir en pleine forme. On fait du sport pelvien !

Tout au long de la journée, pensez à contracter 3 secondes votre périnée puis le relâcher ... pour recommencer une dizaine de fois !

Attention : l'exercice consistant à uriner "en pointillé" en contractant puis relâchant successivement le périnée est à proscrire. Mieux vaut tout évacuer en accompagnant par la volonté.

 

Messieurs, vous n'êtes pas dispensés de périnée ! Et oui, vous êtes également équipés et aurez tout intérêt à le chouchouter vous aussi, même si, je vous l'accorde celui des femmes est plus vulnérable que le vôtre.

D'ailleurs, c'est très souvent à l'occasion du premier accouchement que les femmes découvrent qu'elles ont un périnée.


Dommage... car les nullipares (eh, eh, là c'est la minute intellectuelle, nullipare veut dire qu'on n'a pas expérimenté l'accouchement) aussi ont intérêt à s'en préoccuper. En effet, le périnée doit être au top de sa forme pour l'accouchement et retrouvera plus aisément ses capacités après l'accouchement s'il a eu l'habitude de travailler avant.

 

Alors, prêtes ? PE-RI-NEE !

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Annabelle (lundi, 18 mai 2015 22:35)

    Instructif ! N"est ce pas messieurs ?!