On nous cacherait des choses ?

Depuis plusieurs années, je me prononce allègrement contre l'utilisation des protections périodiques du grand commerce.

Pourquoi ? Parce que pour tout vous avouer, elles n'ont de nom que "protection". En réalité elle pourrait bien vous apporter plus de problèmes que de confort ...

Je vous explique ?

Les protections périodiques, on en a toutes besoin (encore que, mais ça je vous en parle en conclusion...). Et c'est peut-être pour cela que les fabriquants se permettent des pratiques de production plus que douteuses vis-à-vis de notre santé.

 

Cela fait maintenant plusieurs années que j'en parle lors de mes stages et conférences qui parlent de l'équilibre féminin mais là, j'ai trouvé mon maître !

 

Mélanie DOERFLINGER est une étudiante qui va au bout de ses questionnements. Elle a initié une pétition (qui commence à bien tourner sur le net) visant à obtenir l'obligation de rendre visible la composition des tampons de la marque ... bip (en fait je n'ai pas envie de citer de marque car pour moi toutes sont visées et en plus je suis certaine que vous aurez quelques marques qui vous viennent tout de suite à l'esprit !)

 

On sait déjà (certes en faisant quelques recherches) que les protections périodiques contiennent :

 

  • du chlore, et oui c'est mieux quand c'est tout blanc, ça donne une belle image de pureté ! Oui sauf qu'en contact avec la viscose (contenue dans lesdites protections) une réaction se produit et vous obtenez de la dioxine, substance classée cancérigène par l'OMS... Rassurez-vous, la dioxine n'est présente qu'à l'état de traces. Oui mais pensez bien à l'endroit où vous mettez vos tampons ... la muqueuse vaginale est extrêmement sensible et si vous ajoutez à cela le fait que les tampons absorbent à la fois la flux menstruel mais aussi la flore vaginale, vous obtenez chaque mois quelques jours pendant lesquels la barrière immunitaire vaginale (votre protection naturelle contre les méchants envahisseurs potentiels appelée également flore de Döderlein) n'est plus efficiente.
  • du plastique, ça c'est plutôt pour les serviettes hygiéniques, qui induit un effet "macération", empêchant une bonne respiration de la peau. Et qui est-ce qui adore le milieu chaud et humide ? Je vous le donne en mille : le candida albicans, oui, oui celui-là même qui vient vous gratouiller si ce n'est pas pire régulièrement ! Et il n'est pas tout seul car ce milieu chaud et humide entraîne aussi facilement une prolifération bactérienne qui pourrait bien venir vous embêter cycliquement...

C'est tout ce que cela contient me direz-vous ? Ben justement, on n'en sait rien puisque les fabriquants ne veulent rien dire...

D'où la bonne idée de Mélanie de faire une demande en bonne et due forme à laquelle la marque bip n'a pas répondue. Et comme Mélanie n'est pas du genre à se contenter de ça, elle a lancé la pétition pour obtenir les infos ... qui nous concernent toutes.

Alors si vous vous sentez concernée (au cours de notre vie, nous utilisons quand même entre 10 et 15 000 de ces protections !), vous pouvez cliquer sur ce lien et rejoindre les 256 029 signataires (à l'instant où je vous écris) :

 

La pétition

 

 

C'est bien gentil tout ça mais qu'est-ce qu'on fait ?

 

Cette pétition, je le répète, me paraît vraiment importante car si elle permet de faire apparaître la composition sur les paquets de protections périodiques, cela touchera plus de femmes qui n'ont pas le temps de s'informer ou qui font confiance en les achetant (ce que nous faisons ou avons toutes fait, moi y compris).

Et c'est comme ça que les choses changent : par les consommateurs. Et dans un monde idéal, nous pourrons peut-être obtenir des produits plus sains, facilement accessibles.

 

En attendant, des solutions existent !

 

  1. Les protections lavables : simples et pratiques malgré ce que peuvent en penser certaines. Personnellement je les utilisent depuis 6 ans maintenant et cela ne me prend pas plus de temps que d'aller en acheter régulièrement et de les mettre à la poubelle. Vous l'aurez donc compris : vous faites coup double (et même triple ! hé, hé) : un geste pour la planète, un geste pour votre santé (et votre fertilité) et un geste pour votre porte-monnaie. Pour en avoir testé tout plein, ma préférence en terme d'efficacité, de durée de vie et de design super sympa va pour la marque (cette fois je cite) PLIM.
  2. Les protections bio : même principe que les protections "classiques" mais version bio. Donc on imagine des produits plus respectueux pour la nature et notre santé. J'apporte le bémol que là non plus nous ne connaissons pas la composition. Loin de moi l'idée de dénigrer le bio mais il y a bio et bio et il n'existe pas de frontière sacrée pour les gens peu scrupuleux qui veulent faire du markéting et de l'argent (et oui c'est valable partout, vous êtes les seul(e)s à avoir le pouvoir de décider ce qui est bien pour vous, je sais, c'est fatiguant de tout regarder). Donc bio oui avec un œil ouvert tout de même...
  3. Le flux instinctif libre : là je ne peux que vous rapporter ce que j'ai lu, je n'ai pas testé. Ceci est donc purement informatif. Il s'agit de ne plus mettre aucune protection car la démarche est de devenir "continente" du flux menstruel. Vous évacuez le sang aux toilettes comme vous y aller pour uriner. Bon ... il paraît que ça fonctionne.

 

Cet article vous a appris des choses, vous avez des précisions à partager ou simplement un avis ou une réaction ?

N'hésitez pas à le gratifier de votre commentaire, c'est comme cela que ce blog prendra vie.

 

Place à l'échange

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Barbara (dimanche, 22 mai 2016 19:51)

    Juste pour ajouter une solution qui n'est pas citée dans l'article en terme d'alternatives : les coupes menstruelles. Pour avoir quelques infos je me permet un lien vers un site qui en parle (http://coupemenstruelle.net/)
    J'en utilise une depuis deux ou trois ans et je dois avouer que je suis conquise ;)
    Barbara

  • #2

    Carole Thiebault (lundi, 23 mai 2016 12:22)

    Bonjour Barbara,

    Oui évidemment, la coupe menstruelle fait partie des solutions, c'est un oubli de ma part qui vient d'être rattrapé. Merci !

    Carole

  • #3

    Fatiha (dimanche, 12 février 2017 20:31)

    bonjour ,
    svp merci de m eclairer , svp si je pars le matin et rentre le soir a la maison , si je dois changer plusieurs fois par jour la serviette car elle deviendra saturée car j ai des regles abondantes , du coup je mets une nouvelle serviette courant de la journée et l autre dans mon sac ? et l odeur dans mon sac ? ou est ce qu une seule serviette pour une journée suffira meme si regles tres abondantes ?